Géographie 2.0

Géolocalisation et vie privée : la CNIL s’adresse aux enseignants et aux collégiens

Voici un copier/coller d’une nouvelle de la CNIL qui met en garde les jeunes citoyens sur le développement des services de géolocalisation disponibles sur les différents smartphones.

Après les différentes actions menées auprès des jeunes pour les aider à mieux protéger leur vie privée sur internet, la CNIL s’intéresse à d’autres technologies de traçage au quotidien. Elle s’adresse aujourd’hui aux enseignants et aux collégiens pour leur faire prendre conscience des incidences de la géolocalisation sur leur vie privée.

72% des français considèrent que la diffusion sur Internet de la localisation en temps réel est risquée.*

50% des téléphones en France sont des smartphones.**

Ces dernières années, la géolocalisation a connu un développement considérable. Cette technologie qui permet de suivre une personne en temps réel ou en «  différé « , revêt différentes formes : puces RFID, application de géolocalisation sur Internet, GPS embarqué dans les véhicules, passe Navigo… Avec le développement des smartphones on assiste à une multiplication des applications dans tous les usages de la vie quotidienne.

La CNIL s’adresse aujourd’hui aux enseignants d’histoire-géographie des classes de 4ème, souvent en charge de l’enseignement de l’instruction civique, avec une édition spéciale de l’actu, le journal des 14-18 ans. Cette édition est consacrée à la géolocalisation.

Egalement envoyé à tous les CDI (centres de documentation et d’information) des collèges de France, cet outil pédagogique permettra aux enseignants d’engager un dialogue avec les élèves sur la géolocalisation et ses enjeux : «  La géolocalistion sur mobile : état des lieux « ; «  Qu’est-ce que la réalité augmentée ? « ; «  Géolocalisation et publicité  » ; «  Le droit d’aller et venir librement « …

Une version interactive du journal est également disponible gratuitement sur le site Jeunes de la CNIL www.jeunes.cnil.fr

Enfin, deux nouvelles fiches enseignants : «  La géolocalisation ou le suivi des individus  » et « Comment sécuriser les informations contenues dans son téléphone portable ?« , viennent enrichir l’ «  Espace enseignants  » du site Jeunes. Ces fiches permettent d’organiser en classe des ateliers de sensibilisation à partir de cas pratiques.

Source : AFJV

Publicités

23 septembre 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Réseaux, Téléphonie mobile, Usages, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Les nouvelles « graphies » sont les territoires qui nous permettent d’explorer les nouvelles technologies

Une soirée proposée par les auteurs d’oeuvres d’art numérique de la Scam et animée par Alok Nandi, auteur et réalisateur

Art numérique, Projection, Rencontre | Le jeudi 13 janvier 2011 à 19:30

Les nouvelles « graphies » sont les territoires qui nous permettent d’explorer les nouvelles technologies.
Jusqu’à ces dernières années, la création interactive se déployait dans l’exploration de l’interface (écran) et de la navigation virtuelle.
Elle s’exprime aujourd’hui dans les relations, les inter-relations – à travers les médias sociaux notamment -, et grâce à des dynamiques sociales et des modes de visualisation, autrefois inenvisageables.
La création interactive se cantonne-t-elle dans un genre qu’on appelle « numérique » ? Ou, au contraire, le numérique – omniprésent – remet-il en question de nombreux usages et pratiques artistiques ?
Dans quelle mesure l’évolution des technologies influence-t-elle l’écriture, génère-t-elle de nouvelles écritures, et par conséquent de nouveaux genres ?

Post-Flux Paris propose d’explorer les questions de création interactive liées à la géo-localisation, et plus encore. Des outils permettent de garder la « trace de la place des choses », connectant ainsi les mondes physiques et virtuels : donner les coordonnées géographiques d’un lieu, annoter un objet virtuel de coordonnées GPS…
Ces outils sont ainsi au service de nouvelles inter-relations, impliquant de multiples acteurs. Les questions esthétiques, narratives, éthiques sont bien sûr à l’ordre du jour.

En présence de :
> Milad Doueihi, historien et professeur des universités,
> Albertine Meunier et Julien Levesque, représentants du Collectif Microtruc www.microtruc.net,
> Natacha Roussel, artiste www.experientiae-electricae.org,
> Gwenola Wagon et Stéphane Degoutin, artistes www.nogovoyages.com,
> Khaldoun Zreik, Labo Paragraphe, Université Paris VIII & CITU

Une soirée animée par Alok Nandi, auteur-réalisateur.

Réservation souhaitée à : veronique.blanchard@scam.fr

 

Source

6 janvier 2011 Posted by | Conférence, Cyberespace, Géographie, Jeux vidéo, Neogeography, Téléphonie mobile, Usages, Web 2.0 | Un commentaire

Appel à volontaires, expérience sur la réalité augmentée et navigation urbaine (Paris)

Je relaie un appel à volontaire pour une expérience organisée par Yasmine Boumenir, avec qui j’ai eu plaisir de faire une expérience au Père Lachaise sur la pré-expérience de l’espace via un globe virtuel. Cette fois elle monte, toujours dans l’étude des nouveaux rapports à l’espace, une expérience sur la réalité augmentée. Je vous invite à la contacter si cela vous intéresse.

 

Appel à volontaires

Le LMGC, UMR 5508 CNRS recherche des volontaires âgées de 20 et plus pour participer à une étude sur la réalité augmentée comme outil d’aide à la navigation dans des espaces urbains. On recherche des volontaires qui ne connaissent pas bien le  5ème arrondissement de Paris.

Cette étude a pour objectif d’évaluer les performances de la navigation en utilisant la réalité augmentée comme support d’information.

– La session individuelle dure environ 2 heures.
– L’expérience aura lieu fin janvier.
– Un certificat de participation peut être délivré sur demande.

Si l’expérience vous tente et vous voulez y  participer, je vous invite à:

– recopier ce qui suit et me le renvoyer à cette adresse: bjazz2206@gmail.com

Nom:
Prénom:
Âge:
N° tél:
Email:

Très cordialement

6 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Réseaux, Téléphonie mobile, Usages | 3 commentaires

USAGES GÉOGRAPHIQUES DU CYBERESPACE : Nouvelle appropriation de l’espace et essor d’une « néogéographie »

Chers collègues et amis,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse le jeudi 9 décembre, à 14 heures, salle Jourda (bâtiment Bred) à l’Université Paul Valéry, Montpellier III, dont le titre est :

« USAGES GÉOGRAPHIQUES DU CYBERESPACE

Nouvelle appropriation de l’espace et essor d’une « néogéographie » »

Vous êtes cordialement invités au traditionnel pot qui suivra la présentation.

RÉSUMÉ EN FRANÇAIS :

Cette recherche propose d’analyser les impacts et les enjeux géographiques d’un cyberespace omni présent. Sous l’impulsion du web 2.0 et celle des globes virtuels (Google Earth, Virtual Earth, World Wind), la production et la diffusion du savoir géographique subissent d’amples transformations. Les espaces virtuels et autres services de géolocalisation (LBS) remplacent peu à peu la carte papier et le guide touristique. Ces usages participent à l’émergence d’un espace complexe où viennent se mêler des usages dans l’espace réel et des usages dans l’espace virtuel. Parallèlement, une production d’intérêt géographique en résulte, hors des milieux qui, jusqu’à ces dernières années, en étaient les initiateurs et les utilisateurs obligés : universités, organismes de recherche, géographes professionnels, Etats, ONG, militaires … Cette thèse éclairera donc le lecteur sur la réalité géographique des (nouveaux) usages du cyberespace, qu’ils soient liés à la production « amateur » de contenus géographiques (néogéographie) ou à la consommation « augmentée » de l’espace géographique.

Mots clés : Cyberespace, Espace, Néogéographie, Cartographie, Espaces virtuels, Géo-données, Web 2.0, Appropriation

RÉSUMÉ EN ANGLAIS

This research proposes to analyze the impacts and challenges of an omnipresent geographical cyberspace. Spurred on by web 2.0 and that of virtual globes (Google Earth, Virtual Earth, World Wind), the production and diffusion of geographical knowledge undergo further transformations. Virtual spaces and other location-based services (LBS) are gradually replacing the paper map and tourist guide. These uses contribute to the emergence of a complex space where uses in real space and uses in the virtual space mingle. Meanwhile, production of geographical interest results outside areas which, until recently, were the initiators and traditional users: universities, research organizations, professional geographers, states, NGOs, military … This thesis will enlighten the reader on the geographical reality of the (new) uses of cyberspace, whether related to the production of « amateur » geographical content (neogeography) or to consumption « augmented » of geographical space.

 

Key-words : Cyberspace, Neogeography, Space, Cartography, Virtual Spaces, Geo-data, Web 2.0, Appropriation

24 novembre 2010 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google, Neogeography, Réseaux, Téléphonie mobile, Twitter, Usages, Web 2.0 | 3 commentaires

Les services LBS encore très peu utilisés

D’après une étude de Pew Internet & American Life Project les services LBS, pour Location-Based Services, comme Foursquare, restent des services relativement confidentiels. En effet selon cette enquête sur 3.001 Américains, seulement 7% des utilisateurs qui vont en ligne depuis un mobile utilisent une application LBS, ce chiffre passant à 8% pour les 18-29 ans, enfin sans grande surprise ces services semblent avant tout liés à des usages urbains.

 

En résumé ces chiffres illustrent à quel point les applications LBS restent aujourd’hui confidentielles, toutefois il aurait été intéressant de pouvoir recouper ces chiffres avec le taux de pénétration des terminaux mobiles équipés d’un récepteur GPS.

Télécharger l’étude

Source : All Points Blog

5 novembre 2010 Posted by | Neogeography, Téléphonie mobile, Usages | Laisser un commentaire

Réalité augmentée et code-barres 2D à Bordeaux

La ville de Bordeaux vient de lancer une initiative fort intéressante qui lie espace réel et informations virtuelles. Via une application nommée B3D, les utilisateurs de smartphone peuvent désormais scanner plus de 600 code-barres 2D répartis dans toute la ville. Avec cette initiative Bordeaux est l’une des première ville à réellement prendre en compte les nouvelles pratiques numériques.

On ne peut qu’encourager cette initiative qui établit le lien entre une pratique réelle de l’espace et les données numériques stockées sur le cyberespace de ce même espace. L’espace réel devient alors augmenté d’informations complémentaires. Les informations délivrées par l’application peuvent alors être de toutes sortes, des horaires d’ouverture à l’historique de lieu.

Si on admet que les individus utilisent de plus en plus le cyberespace en général et les espaces virtuels en particulier comme des outils de pré-expérience de l’espace. Ce type d’application pourrait alors servir d’outil qui relie le contexte d’une visite virtuelle avec celui d’une visite réelle d’un lieu.

Le projet B3D prévoit aussi une modélisation en 3 dimensions de la ville de Bordeaux dont la première démonstration devrait avoir lieu lors des journées du patrimoine de 2011.

Source : La réalité augmentée et Sud Ouest

28 juillet 2010 Posted by | Cyberespace, Géographie, Neogeography, Téléphonie mobile, Usages | Laisser un commentaire

Jouer pour cartographier

Le blog Pop-up urbain propose aujourd’hui un billet sur une initiative fort intéressante du logiciel de navigation sur portable Waze.

Waze est l’un de ces rares logiciels de navigation par GPS gratuit,  pour cela il se base tout simplement sur une cartographie libre et communautaire mise à jour par les utilisateurs eux mêmes. Stratégie efficace si il existe une masse critique d’utilisateur suffisante qui fond remonter des informations géolocalisées.

What are waze drivers building?

Waze is a social mobile application providing free turn-by-turn navigation based on the live conditions of the road.
100% powered by users, the more you drive, the better it gets. Join the community of drivers in your area today!

Afin de pousser les utilisateurs à cartographier l’espace non parcouru, Waze a eu la bonne idée d’introduire quelques mécaniques ludiques fort attrayantes. Parcourir un espace « vierge » s’apparente donc à jouer au célèbre Pacman, dans le sens où les rues non cartographiées sont jonchées de petits points et autres bonus qu’il faut accumuler afin de gagner des points et donc d’augmenter son classement mondial. Waze à l’image de Foursquare joue donc sur la fibre ludique pour stimuler les utilisateurs à parcourir l’espace. Une initiative significative du potentiel ludique des terminaux mobiles équipés de récepteur GPS, boussole et autres systèmes permettant la géolocalisation et l’annotation de l’espace.

Source :  pop-up urbain

5 mars 2010 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Jeux vidéo, Neogeography, Réseaux, Téléphonie mobile, Usages, Web 2.0 | Un commentaire

Mobile Tartu : Mobile Positioning, Spatial Mobility, Geography, LBS

The aim of Mobile Tartu workshop is to discuss theoretical, methodological and practical aspects of mobile positioning based applications in geography and planning and to share know-how between academic, public and private institutions.

Organised by: Chair of Human Geography, University of Tartu and Positium LBS

Objectives are:

  • to share know-how of mobile positioning applications between academic, public and private institutions;
  • to discuss aspects of data security, privacy and surveillance;
  • to introduce mobile positioning data and analyses in:
    • human geography,
    • urban planning,
    • mobility studies,
    • travel behavior research,
    • tourism geography,
    • traffic studies.

Target groups: Master- and PhD students, researchers and lecturers in disciplines of Geography, Economics, Public Administration, Architecture, Planning, GIS and IT Disciplines, practicing specialists from ICT companies

  • 15 April Extended abstracts 800 words (send to mobiletartu@ut.ee)
  • 15 May Acceptance
  • 15 August full paper

http://www.ut.ee/mobiletartu/

2 mars 2010 Posted by | Conférence, Cyberespace, Géographie, Réseaux, Téléphonie mobile, Usages, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Blaise Aguera y Arcas demos augmented-reality maps

Voici une vidéo très impressionnante de l’équipe de recherche de Microsoft sur le futur des globes virtuels et autres mondes miroirs. La partie de la démonstration où un flux vidéo capturé par un téléphone portable est diffusé en direct sur Bing Maps est vraiment hallucinante !

In a demo that drew gasps at TED2010, Blaise Aguera y Arcas demos new augmented-reality mapping technology from Microsoft.

Source : TED

15 février 2010 Posted by | Cartographie, Conférence, Cyberespace, Neogeography, Photo, Réseaux, Téléphonie mobile, Vidéo | Laisser un commentaire

Journée d’étude PraTIC : « Mobilités et innovations d’usage »

Voilà encore un rendez-vous qui semble tout à fait intéressant, malheureusement nous pourrons pas nous y rendre mais on essaiera de faire circuler un CR.

Journée d’étude PraTIC du lundi 22 février : Mobilités et innovations d’usage

Etienne Armand AMATO

La généralisation des téléphones portables multifonctions, conjuguée à la puissance croissante des réseaux sans fil a établi un milieu sociotechnique fertile qui favorise de nouveaux produits, services et interfaces. Les modalités de communication, comme l’accès aux données ou médias se renouvellent et se transforment. Cette interconnexion ouvre la situation de mobilité à la réalisation de promesses qui semblaient, il y a encore peu, bien lointaines : géolocalisation individuelle devenue évidente, réalité augmentée, échanges de proximité, communautés éphémères, accès multiples. Quelles formes d’innovation se déploient avec ces mutations ? Comment les différents univers – du Web, des télécommunications, des logiciels, du marketing et de la création – s’emparent-ils de ces possibilités ?

Journée d’étude PraTIC :

« Mobilités et innovations d’usage »

Le lundi 22 février, à Gobelins, l’école de l’image, salle de conférence 318

Inscription nécessaire sur : http://www.doodle.com/m75hh6bncx3kgsa3 (150 places disponibles)

PROGRAMME :

Matinée

9H-9h30 : Accueil et présentation de la thématique

9H40-10H20 >> Innovation cartographique et mobilité

par Jean-Christophe Plantin, doctorant au Laboratoire COSTECH de l’UTC

Plus qu’un support bien connu et commode, la carte numérique et interactive constitue avec les techniques mobiles de géolocalisation l’un des moyens renouvelant le rapport au monde et à l’information. L’intervenant analysera l’état des lieux des innovations cartographiques et des pratiques de ceux qui y recourent et s’y voient actifs, entre augmentation et représentation.

10H40-11H20 >> 3D sur mobile, et Réalité Augmentée : émergence de nouveaux contenus,

services et communautés

par David Nahon, responsable des technologies de virtualité immersive, Dassault Systèmes

En parallèle d’une stratégie multi-plateforme de partage des ressources 3D (modèles et objets) qu’illustre 3DVIA Mobile, la grande industrie logicielle expérimente des applications immersives utilisant les appareils mobiles. L’intervenant, fort de près de deux décennies de recherche appliquée, mettra en perspective les attentes de convergence entre ces deux mouvements de fond.

11H20-11H40 : Pause

11H40-12H05 >> La communauté mobile en mouvement : axes et perspectives

par Philippe Nikolov, du Mobile Monday et Carrefour des Possibles, FING.

En fédérant et structurant le champ des acteurs de la mobilité, le mouvement mondial des Mobile Monday a pu participer de l’actuelle effervescence qui s’organise autour de thématiques dédiées, lesquelles seront situées quant au passé récent et évoquées quant à l’avenir.

12H15-12H45 >> Le marketing mobile vu de l’intérieur

par Jean-Baptiste Vallet et Didier Nizard, Agence Système Polaire

Comment une petite agence de communication mobile intègre-t-elle les attentes d’innovation des clients en fonction des possibilités techniques ? Un témoignage ouvrant sur quelques tendances, allant de la dissémination des applications à la transversalité des accès et usages, en passant par l’identité mobile.

Après-midi

12H45-14H15 : Pause déjeuner

14H15-14H55 >> APIs cartographiques, mobilité et rhétorique de l’espace

par Bernhard Rieder, Maître de Conférences, Laboratoire Paragraphe, UP8

Des développeurs amateurs et professionnels emploient les modules de cartographie numérique gratuits (API de Google Maps, OpenStreetMap, etc.) pour tisser des liens entre espaces physique et numérique. Le traitement de

ces données géospatiales issues des pratiques mobiles des usagers nous fait vivre autrement notre environnement physique et posent des questions d’ordre politique.

14H55-15H35 >> Innovation mobile et patrimoine culturel : Versailles

par Emmanuel Mahé, chercheur et responsable communication, Orange

Depuis les débuts du multimédia, les ressources historiques et culturelles ont servi de terrains d’essai des dernières technologies du numérique, puis de généralisation au grand public. Orange expérimente les possibilités de la Réalité Augmentée et de l’information mobile à propos du site de Versailles, afin de mieux les qualifier.

16H05 16H20 : Pause

16H20- 17H00 >> L’enjeu de la subjectivation des données mobiles : visions prospectives

par Thierry Marcou, directeur de Ville 2.0 de la FING

Les tentatives mêlant citoyenneté et créativité ont fleuri (Futur en Seine ou Ville 2.0) et un ensemble de propositions se font jour aujourd’hui, y compris en Europe. Elles suscitent la participation éclairée de tous à des systèmes d’information mobiles basés sur des traitements quantitatifs et qualitatifs des données collectées et partagées.

17H10-17h50 >> Le divertissement mobile comme ressort de l’innovation

par Stephane Adamiak, responsable des contenus innovants chez GOA

Dans le domaine de la mobilité, le jeu semble encore une fois vérifier son double rôle de défricheur et de promoteurdes usages inédits. Département jeux vidéo de la division contenu d’Orange, GOA participe de ce processus d’exploration des offres récréatives et ludiques, devenues incontournables dans le secteur du divertissement.

Thématique :

La généralisation des téléphones portables multifonctions, conjuguée à la puissance croissante des réseaux sans fil a établi un milieu sociotechnique fertile qui favorise de nouveaux produits, services et interfaces. Les modalités de communication, comme l’accès aux données ou médias se renouvellent et se transforment. Cette interconnexion ouvre la situation de mobilité à la réalisation de promesses qui semblaient, il y a encore peu, bien lointaines : géolocalisation individuelle devenue évidente, réalité augmentée, échanges de proximité, communautés éphémères, accès multiples. Quelles formes d’innovation se déploient avec ces mutations ? Comment les différents univers – du Web, des télécommunications, des logiciels, du marketing et de la création – s’emparent-ils de ces possibilités ?

Mettant en valeur les expérimentations et visions d’un secteur en pleine effervescence, cette journée d’étude mobilisera des intervenants issus de la recherche (Laboratoire COSTECH de l’UTC, Laboratoire Paragraphe de UP8), de l’industrie (Dassault Systèmes, Orange) et de la prestation, ou des groupes d’action et de réflexion (FING avec le Mobile Monday et le programme Ville 2.0).

Positionnement :

Les journées d’étude PraTIC questionnent les évolutions des pratiques numériques et interactives portées par les Technologies de l’Information et de la Communication.

Leur originalité est de croiser les regards des acteurs de la recherche et de la profession, ainsi que leurs retours d’expériences, analyses et visions, afin d’ouvrir le débat sur une thématique actuelle et de dresser ses perspectives.

Cette fois-ci, les étudiants de la Licence Professionnelle Création et Développement Numériques en Ligne (Université Paris 8 / Gobelins) feront de courtes présentations autour du thème de la mobilité.

Institutions et partenaires :

Elles sont organisées par l’Atelier de Vidéomatique du Laboratoire Paragraphe (UP8), en partenariat avec Gobelins, école de l’image (CCIP) et www.canali-medias.net avec l’OMNSH en partenaire de diffusion.

Accès :

73, boulevard Saint-Marcel 75013 Paris

Téléphone : 01 40 79 92 79

Fax : 01 40 79 92 71

SNCF

Gare de Lyon ou d’Austerlitz

-Prendre le bus RATP 91.

-Arrêt : Saint-Marcel/Jeanne-d’Arc ou Les Gobelins.

Métro

Ligne 7, direction Ivry/Villejuif.

-Station Les Gobelins

RER Ligne A

-Station Gare de Lyon (queue de train).

-Sortie rue VanGogh.

-À la sortie du RER, prendre le bus RATP 91.

Source : OMNSH

15 février 2010 Posted by | Cartographie, Conférence, Cyberespace, Géographie, Neogeography, Réseaux, Téléphonie mobile, Usages, Web 2.0 | Un commentaire