Géographie 2.0

Google Earth téléchargé 1 milliard de fois !

Tout est dans le titre et la vidéo !

Pour l’occasion Google a mis en ligne un site qui récapitule les grandes étapes du globe virtuel le plus populaire :

http://www.oneworldmanystories.com/

6 octobre 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google, Neogeography, Usages, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Google Maps pour jeux vidéo

On ne présente plus l’utilité de Google Maps, mais voici quelques exemples de son utilisation de Google Maps pour des espaces virtuels vidéo-ludiques.

Warhammer :

 

Minecraft :

 

World Of Warcraft :

 

GTA IV :

Source : GoogleMapsMania

 

 

20 septembre 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google | Laisser un commentaire

GTA IV Street View

Les passerelles entre jeux vidéo et services de carto sont relativement courantes, il existe toutes sortes de sites ou même de programmes (WOW Cartographe) qui aident le joueur à optimiser sa pratique de l’espace virtuel grâce à une solution en ligne. Aujourd’hui gta4.net a fait un pas de plus, après la carte dynamique de Liberty City (GTA IV), ils proposent carrément une immersion panoramique à 360° tout comme Street View l’offre pour Google Maps. Le résultat est tout simplement remarquable !

 

30 mai 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google | Laisser un commentaire

Le Globe WebGL

Le laboratoire Chrome Experiments développe une plateforme ouverte pour la visualisation de données géographiques baptisée WebGL Globe. Très esthétique, cette dernière vous invite à copier son code afin de proposer vos propres visualisations de données. Nous n’avons pas testé en profondeur l’outil, il est indéniable que la visualisation des résultats et la navigation sont très soignées, mais il semble que les possibilités soient limitées, pour l’heure les caractéristiques mises en avant sont :

Features:

  • Latitude / longitude data spikes
  • Color gradients, based on data value or type
  • Mouse wheel to zoom
  • More features are under development.

Pour vous faire une idée, le site propose deux visualisations, une de la population mondiale (1990-1995-2000) et une autre du volume de recherche sur Google par langue.

Source : information aesthetics.

9 mai 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Where 2.0 : vidéo de présentation de Google

Voici la version complète de la présentation de Google lors de la journée d’hier (Where 2.0). On y apprend quelques informations statistiques sur Google Maps et Earth de manière générale : Google Earth a été téléchargé plus de 700 millions de fois, tous les jours nous passons un million d’heures sur Google Maps et Earth, ou encore en 2005, seulement 15% de la population mondiale avait accès à des cartes détaillées de leur lieu de résidence, aujourd’hui ce serait le double.

Suite à cette introduction d’auto satisfaction, on découvre une présentation plus précise de Google Earth Builder.

Source : Google Earth Blog

22 avril 2011 Posted by | Cartographie, Conférence, Géographie, Google, Neogeography, Usages, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Réalité augmentée et cartographie

On sait que la réalité augmentée permet d’afficher des couches d’informations sur la capture vidéo d’un lieu (Layar), mais la réalité augmentée peut aussi servir à afficher de l’information sur un support filmé, souvent une sorte de carré en carton. Cette dernière déclinaison est généralement liée à des applications publicitaires ou des démonstrations. Aujourd’hui, des sociétés comme ARSights développent ce type d’application pour afficher des modèles 3D issus de Google SketchUp sur des fonds cartographiques. On imagine aisément ce type d’application dans des bureaux d’architecte ou des services d’aménagement du territoire.

Voilà une démonstration en vidéo :

Source : Google Earth Blog

13 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google, Réalité augmentée | Laisser un commentaire

USAGES GÉOGRAPHIQUES DU CYBERESPACE : Nouvelle appropriation de l’espace et essor d’une « néogéographie »

Chers collègues et amis,

J’ai le plaisir de vous inviter à ma soutenance de thèse le jeudi 9 décembre, à 14 heures, salle Jourda (bâtiment Bred) à l’Université Paul Valéry, Montpellier III, dont le titre est :

« USAGES GÉOGRAPHIQUES DU CYBERESPACE

Nouvelle appropriation de l’espace et essor d’une « néogéographie » »

Vous êtes cordialement invités au traditionnel pot qui suivra la présentation.

RÉSUMÉ EN FRANÇAIS :

Cette recherche propose d’analyser les impacts et les enjeux géographiques d’un cyberespace omni présent. Sous l’impulsion du web 2.0 et celle des globes virtuels (Google Earth, Virtual Earth, World Wind), la production et la diffusion du savoir géographique subissent d’amples transformations. Les espaces virtuels et autres services de géolocalisation (LBS) remplacent peu à peu la carte papier et le guide touristique. Ces usages participent à l’émergence d’un espace complexe où viennent se mêler des usages dans l’espace réel et des usages dans l’espace virtuel. Parallèlement, une production d’intérêt géographique en résulte, hors des milieux qui, jusqu’à ces dernières années, en étaient les initiateurs et les utilisateurs obligés : universités, organismes de recherche, géographes professionnels, Etats, ONG, militaires … Cette thèse éclairera donc le lecteur sur la réalité géographique des (nouveaux) usages du cyberespace, qu’ils soient liés à la production « amateur » de contenus géographiques (néogéographie) ou à la consommation « augmentée » de l’espace géographique.

Mots clés : Cyberespace, Espace, Néogéographie, Cartographie, Espaces virtuels, Géo-données, Web 2.0, Appropriation

RÉSUMÉ EN ANGLAIS

This research proposes to analyze the impacts and challenges of an omnipresent geographical cyberspace. Spurred on by web 2.0 and that of virtual globes (Google Earth, Virtual Earth, World Wind), the production and diffusion of geographical knowledge undergo further transformations. Virtual spaces and other location-based services (LBS) are gradually replacing the paper map and tourist guide. These uses contribute to the emergence of a complex space where uses in real space and uses in the virtual space mingle. Meanwhile, production of geographical interest results outside areas which, until recently, were the initiators and traditional users: universities, research organizations, professional geographers, states, NGOs, military … This thesis will enlighten the reader on the geographical reality of the (new) uses of cyberspace, whether related to the production of « amateur » geographical content (neogeography) or to consumption « augmented » of geographical space.

 

Key-words : Cyberspace, Neogeography, Space, Cartography, Virtual Spaces, Geo-data, Web 2.0, Appropriation

24 novembre 2010 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google, Neogeography, Réseaux, Téléphonie mobile, Twitter, Usages, Web 2.0 | 3 commentaires

Map World : le Google Maps made with China

La Chine vient de lancer son service de cartographie en ligne : Map World. Destiné au marché mondial, ce service est pour l’heure uniquement disponible en chinois. Pour plus de détail, nous vous conseillons de lire le billet de GEMTICE sur le sujet.

Selon différentes sources  et selon nos propres testes (succincts, cependant) voici quelques indications sur le service:

  • Il s’agit d’une première version, le service en étant à un « stade préliminaire » , l’une des étapes suivantes consistant à rétrocéder cet outil à une grande société chinoise. elle pourra donc entrer directement en concurrence avec Google.
  • les données géologiques seraient mises à jour, dans un premier temps, tous les six mois, Google Maps intègre ces évolutions en temps réel…
  • Techniquement, le passage des dalles carto aux images satellites se fait sans aucun plugin, directement grâce au navigateur, par contre, l’option n’est disponible que pour Windows et Mac

 

Source : GENTICE et The Map Room

22 octobre 2010 Posted by | Cartographie, Géographie, Google, Neogeography | Un commentaire

Google Earth dans Google Maps

La vue « earth » de Google Earth est désormais accessible directement depuis Google Maps, le tout grâce à un plugin. Le mieux reste de visionner la vidéo ci-dessous.

27 avril 2010 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google | Laisser un commentaire

Que devient la néogéographie ?

Que devient la néogéographie ? Vaste question à laquelle le site National Institute For Technology tente de répondre à travers un billet posté il y a quelques semaines. L’auteur opte pour une comparaison,grâce à Google Trend, de la popularité de mots clés tel GIS, Google Maps, Google Earth.

To evaluate such patterns, I queried Google Trends (GT).  In use, GT “analyzes a portion of Google web searches to compute how many searches have been done for the terms submitted for evaluation, relative to the total number of searches done on Google over time”. By default, the data are scaled to the average search traffic for a term -represented as 1.0- during the selected time period and are displayed on a Search Volume Index (SVI) graph.

In Figure 1, the search terms “Google Earth” (red line) and “Google Maps” (yellow line) have been scaled relative to “GIS” (blue line).  We clearly note that subsequent to 2005, when Google Earth and Google Maps were released, the volume of searches for these terms exceeded that for GIS  and were frequently 5-10 times that of the former (std. error ~3.0%). The SVI for Google Earth peaked in mid-2005 and then drifted down through early 2006 to about 5.00, where it more or less remains to present.  I note that smaller peaks in the Google Earth trend line through time follow major news releases related to the product. The SVI pattern for Google Maps declines from early 2005 to a low in late 2006 and then increases to present, exceeding the SVI for Google Earth since 2008. Focusing on Figure 2, we note that the SVI for GIS has declined throughout the period of 2004-2008. I also note periodic dips in the SVI of this line at the transition between years that I can’t easily explain. Are these departures evidence of real phenomenon or are they artefacts of data collection?

Sans être extraordinaire ces résultats illustrent parfaitement la popularité d »outils « nouveaux » faces aux traditionnels SIG et le mélange des genres qu’ils impliquent pour la géographie et la cartographie. Les outils de la néogéographie sans être des SIG sont de plus en plus assimilés comme tel et offrent une liberté d’accès très recherchée qui participent aux brouillages des codes. Mais pour l’heure il est très difficile d’évaluer l’impact réel et les usages réels de cette néogéographie.

I do wonder if such technology integration lends to confusion among novices as regards the differences between traditional GIS and web mapping applications. If so, future convergence in the functionality of these technologies will only further blur such distinctions. How then will the general populace distinguish the studied cartographer and those we once referred to as neogeographers?

Source : National Institute for Technology

22 mars 2010 Posted by | Cartographie, Géographie, Google, Neogeography, Web 2.0 | Un commentaire