Géographie 2.0

Compte-rendu de la cartopartie du 21 janvier 2012

Quartier des Beaux-Arts de Montpellier

Samedi 21 janvier 2012

Franc succès ! C’est ainsi que nous pourrions résumer la première cartopartie contributive organisée sur la ville de Montpellier. Cartopartie, est-il besoin de le rappeler, axée sur la mobilité réduite. Le beau temps était de la partie, le soleil nous a accompagné tout au long de nos butinages de données. La presse a remarquablement relayé l’information, des représentants de la mairie sont venus grossir les rangs des randonneurs. Ils nous ont accompagné depuis la phase de préparation, jusqu’à la soirée de convivialité qui s’est terminée au Black Sheep. Les participants à ce moissonnage sont venus de toute la région, c’est ainsi que nous avons pu voir et discuter avec des groupes qui venaient de Perpignan ou de Nîmes et bien sûr de tout le département de l’Hérault, déjà désireux d’aborder la prochaine étape.

C’est toute une région qui s’est mobilisée pour cette action. Montpel’libre accompagnée de tous ses partenaires, la Ville de Montpellier, le GIHP (Groupement pour l’Insertion des personnes Handicapées Physiques), Montpellier Wireless, la FRUL (Fédération Régionale des Utilisateurs du Libre), OpenStreetMap, Les Annonces Vertes, Mandarine, Modulaweb, L’April, Divergence FM et la communauté du libre pense déjà à la prochaine étape. À cet effet, un apéro mobilité est prévu mercredi 25 janvier, pour faire une première estimation. D’autres réunions sont également en vue.

Cartopartie Montpellier

Nous avons partagé le quartier des Beaux-Arts en quatre parties, chaque équipe étant constituées d’un chef de groupe, d’une personne à mobilité réduite, indispensable à la réalité de cette opération et enfin plusieurs scribes. C’est ainsi, que les équipes Alpha, Bravo, Charlie et Delta ont sillonné le quartier à la recherche de points d’intérêts (POI), de facilités ou difficultés d’accès, d’incohérences, de manque de signalisation ou d’indication, de dangerosité…

Les commerçants, les habitants, les passants… ont très bien perçus l’importance de l’opération. Il faut dire que nous les avions sensibilisé la semaine précédente, lorsque nous avons collé nos affiches et proposé nos flyers. La population a très bien réagi encline à nous aider dans notre démarche.

Toutes ces informations seront ultérieurement reportées sur les cartes d’OpenStreetMap et insérées dans l’application boussole, mise à disposition par la ville, dans le cadre du projet OpenData. Ceci, afin que tout citoyen puisse depuis l’Internet, un smartphone ou les écrans interactifs de la ville, consulter ces données sur l’accessibilité des personnes à mobilité réduite et tracer des déplacements optimisés et en toute sécurité.

Les photos de la première journée : http://www.montpel-libre.fr/stock/i…

Depuis nous avons organisé mercredi 8 février une saisie partie afin d’entrer dans OpenSrteetMaptoutes les informations récoltées lors de la journée du 21 janvier. Une dizaine de personnes se sont retrouvées à Kawenga et elles ont, en 3 heures, ajouté des informations sur plus de 200 points d’intérêts !

10 février 2012 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Neogeography, Usages | Laisser un commentaire