Géographie 2.0

Images nocturnes dans Google Earth

Des prises de vues nocturnes (NASA) sont désormais disponibles en fichier KML pour quelques grandes villes :

  • Beijing, Chine
  • Buenos Aires,Argentine
  • Chicago, USA
  • Denver, USA
  • Las Vegas, USA
  • Londres, Grande Bretagne
  • Long Beach, USA
  • Los Angeles, USA
  • Mecca, Arabie Saoudite
  • Montreal, Canada
  • San Paulo, Brésil
  • Seoul, Corée du Sud

Los Angeles

Source : GEMTICE

 

 

31 janvier 2011 Posted by | Uncategorized | Laisser un commentaire

Géoportail Russe

Les Russes ont désormais leur propre géoportail, produit par l’agence spatiale fédérale russe. Après quelques secondes de test, je n’ai pas trouvé comment dépasser le niveau de zoom 12, échelle à 2km, il y a pourtant toute une série de couches activables sur le côté, mais en russe ce n’est pas évident.

Pour le tester c’est par ici : http://geoportal.ntsomz.ru/

Source : Sylvain Genevois

20 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Neogeography, Photo, Usages, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Réalité augmentée et cartographie

On sait que la réalité augmentée permet d’afficher des couches d’informations sur la capture vidéo d’un lieu (Layar), mais la réalité augmentée peut aussi servir à afficher de l’information sur un support filmé, souvent une sorte de carré en carton. Cette dernière déclinaison est généralement liée à des applications publicitaires ou des démonstrations. Aujourd’hui, des sociétés comme ARSights développent ce type d’application pour afficher des modèles 3D issus de Google SketchUp sur des fonds cartographiques. On imagine aisément ce type d’application dans des bureaux d’architecte ou des services d’aménagement du territoire.

Voilà une démonstration en vidéo :

Source : Google Earth Blog

13 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Google, Réalité augmentée | Laisser un commentaire

SPATIALITES ET TEMPORALITES DU WEB

Dans 15 jours se tiendra la prochaine journée PraTIC dont je vous laisse découvrir le programme alléchant.

 

4ème cycle annuel des Journées d’étude PraTIC :

SPATIALITES ET TEMPORALITES DU WEB

Le lundi 24 janvier 2011, à Gobelins, l’école de l’image, salle de conférence 318

Accès gratuit sur inscription obligatoire en ligne : http://www.doodle.com/g6y496g4i77gd3ka (150 places disponibles)

(150 places disponibles)

 

PROGRAMME :

 

Matinée

9h-9h15 : Accueil et présentation des attendus

 

9h30-10h10 : Conférence d’ouverture

 

>> Distance informationnelle et proximité algorithmique par Bernhard Rieder, Maître de conférences à l’Université Paris 8, Laboratoire Paragraphe, Département Hypermédia.

Sur le Web, la question de la distance peut être pensée comme la probabilité qu’un internaute arrive sur un site, un contenu particulier, un profil d’utilisateur, etc. Ces distances sont aujourd’hui modulées par de nombreux facteurs, dont la médiation algorithmique qui filtre et hiérarchise les informations, organise et suggère des chemins de navigation.

 

10h10-10h50 >> La cartographie du Web : entre démocratisation et maturité par Mathieu Jacomy, ingénieur-chercheur, Médialab de Sciences Po Paris.

A partir d’analyses et de mises en œuvre réalisées par les étudiants de Sciences Po, la cartographie des controverses scientifiques ou techniques sur le Web a pu être expérimentée. Les outils, méthodes et résultats seront présentés afin de comprendre leurs avantages et limites, en tenant compte des variables qualitatives ou quantitatives. Ces travaux éclairent en retour les singularités des espaces et des temps du Web.

 

10h50-11h10 : Pause

 

11h10-11h50 >> Exploration et cartographie des diasporas sur les réseaux numériques par Mehdi Bourgeois Chargé de recherche, TIC-Migrations, FMSH.

Les changements majeurs intervenus depuis les années 80 concernant les diasporas se sont conjugués à de nouvelles formes de regroupement, d’action et d’occupation sur le Web, nouveau moyen de rassemblement. Le projet « e-Diaspora Atlas » vise à analyser et à visualiser la dynamique des systèmes migratoires et leurs évolutions sur les territoires numériques.

 

11h50-12h30 >> « La ressource Web : dialectique du changement et de la permanence et émergence de nouveaux espaces sur le Web. » par Alexandre Monnin, doctorant en philosophie à Paris 1 Panthéon-Sorbonne, résident à l’IRI (Institut de Recherche et d’Innovation), associé au CNAM et membre de l’O.M.N.S.H.

Les transformations induites par le numérique sont surtout vues sous l’angle documentaire. Pour autant, à la question « Qu’est ce qui existe sur le Web ? », la réponse, du point de vue des standards, n’est ni « des objets », ni « des documents » mais « des ressources ». Cette notion gagne à ce que l’on articule ses dimensions spatiales et temporelles pour bien comprendre l’architecture du Web, ses dynamiques et son archivage.

 

12h30-14h00 : Pause-déjeuner

Après-midi

 

14h-14h40 >> Visions anoptique et temporelle du Web par Olivier Auber, Artiste et chercheur associé à la Chaire « modélisations des imaginaires », Télécom ParisTech, Fondateur du Laboratoire Culturel A+H.

L’intervenant montrera en quoi la conjecture dite des « perspectives anoptiques » permet de penser le rapport entre la structure du réseau et sa pratique en termes de compétences cognitives. Au coeur de ce rapport se trouve l’ « inattendu » qui rythme le temps subjectif émergeant des échanges.

 

14h40-15h20 >> Visualisations interactives de données : nouveaux outils et nouvelles mécaniques cognitives pour raconter le Web par Caroline Goulard, co-fondatrice Dataveyes.

Face au deluge informationnel, les techniques de visualisation de données du Web améliorent notre appréhension de notre univers numérique. Conduisant à inventer de nouvelles grammaires visuelles, interactives et narratives, elles vont irriguer tous les secteurs de l’information : du datajournalisme à l’intelligence économique, en passant par l’art numérique.

 

15h20-15h40 : Pause

 

15h40-16h20 >> Morphodynamique du web : retour sur 6 années d’ingénierie par Guilhem Fouetillou, co-fondateur et directeur technique, Linkfluence.

L’ingénierie appliquée à la modélisation des grands réseaux d’interactions Web et à leurs dynamiques a permis d’expérimenter des concepts et méthodes nourris par les avancées technologiques, tels que les « scale free networks », la structure bipartite du graphe du web, les formes communautaires homophiles ou encore le « Web temps réel ». Ils ont révélé des nouveaux pans de l’implicite des dynamiques du web qui imposent une révision continuelle des théories mobilisées.

 

16H20-17h >> Quelle diffusion sociale de l’actualité sur Twitter ? par Martin Pasquier, directeur des études et chercheur (CIFRE) à la Netscouade, membre de l’équipe de recherche IPRI (Université Paris 3).

La circulation de l’information depuis les sites d’actualités en direction des réseaux sociaux, notamment Twitter, autorise à comparer ces deux espaces aux règles et usages spécifiques. A partir des données récoltées par l’équipe de recherche de l’ANR IPRI, dirigée par Franck Rebillard, nous proposerons une méthodologie d’analyse et les premières pistes de différenciation de ces deux espaces info-communicationnels.

 

17h-17h40 : Conférence de clôture

>> La cybergéographie dynamique : enjeux, défis et perspectives ? par Boris Beaude, docteur en géographie et chercheur au laboratoire Chôros de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne.

 

17h40-18h : Discussion et bilan de la journée d’étude

10 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Conférence, Cyberespace, Géographie, Réseaux, Usages, Web 2.0 | Laisser un commentaire

Les nouvelles « graphies » sont les territoires qui nous permettent d’explorer les nouvelles technologies

Une soirée proposée par les auteurs d’oeuvres d’art numérique de la Scam et animée par Alok Nandi, auteur et réalisateur

Art numérique, Projection, Rencontre | Le jeudi 13 janvier 2011 à 19:30

Les nouvelles « graphies » sont les territoires qui nous permettent d’explorer les nouvelles technologies.
Jusqu’à ces dernières années, la création interactive se déployait dans l’exploration de l’interface (écran) et de la navigation virtuelle.
Elle s’exprime aujourd’hui dans les relations, les inter-relations – à travers les médias sociaux notamment -, et grâce à des dynamiques sociales et des modes de visualisation, autrefois inenvisageables.
La création interactive se cantonne-t-elle dans un genre qu’on appelle « numérique » ? Ou, au contraire, le numérique – omniprésent – remet-il en question de nombreux usages et pratiques artistiques ?
Dans quelle mesure l’évolution des technologies influence-t-elle l’écriture, génère-t-elle de nouvelles écritures, et par conséquent de nouveaux genres ?

Post-Flux Paris propose d’explorer les questions de création interactive liées à la géo-localisation, et plus encore. Des outils permettent de garder la « trace de la place des choses », connectant ainsi les mondes physiques et virtuels : donner les coordonnées géographiques d’un lieu, annoter un objet virtuel de coordonnées GPS…
Ces outils sont ainsi au service de nouvelles inter-relations, impliquant de multiples acteurs. Les questions esthétiques, narratives, éthiques sont bien sûr à l’ordre du jour.

En présence de :
> Milad Doueihi, historien et professeur des universités,
> Albertine Meunier et Julien Levesque, représentants du Collectif Microtruc www.microtruc.net,
> Natacha Roussel, artiste www.experientiae-electricae.org,
> Gwenola Wagon et Stéphane Degoutin, artistes www.nogovoyages.com,
> Khaldoun Zreik, Labo Paragraphe, Université Paris VIII & CITU

Une soirée animée par Alok Nandi, auteur-réalisateur.

Réservation souhaitée à : veronique.blanchard@scam.fr

 

Source

6 janvier 2011 Posted by | Conférence, Cyberespace, Géographie, Jeux vidéo, Neogeography, Téléphonie mobile, Usages, Web 2.0 | Un commentaire

Appel à volontaires, expérience sur la réalité augmentée et navigation urbaine (Paris)

Je relaie un appel à volontaire pour une expérience organisée par Yasmine Boumenir, avec qui j’ai eu plaisir de faire une expérience au Père Lachaise sur la pré-expérience de l’espace via un globe virtuel. Cette fois elle monte, toujours dans l’étude des nouveaux rapports à l’espace, une expérience sur la réalité augmentée. Je vous invite à la contacter si cela vous intéresse.

 

Appel à volontaires

Le LMGC, UMR 5508 CNRS recherche des volontaires âgées de 20 et plus pour participer à une étude sur la réalité augmentée comme outil d’aide à la navigation dans des espaces urbains. On recherche des volontaires qui ne connaissent pas bien le  5ème arrondissement de Paris.

Cette étude a pour objectif d’évaluer les performances de la navigation en utilisant la réalité augmentée comme support d’information.

– La session individuelle dure environ 2 heures.
– L’expérience aura lieu fin janvier.
– Un certificat de participation peut être délivré sur demande.

Si l’expérience vous tente et vous voulez y  participer, je vous invite à:

– recopier ce qui suit et me le renvoyer à cette adresse: bjazz2206@gmail.com

Nom:
Prénom:
Âge:
N° tél:
Email:

Très cordialement

6 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Réseaux, Téléphonie mobile, Usages | 3 commentaires

Séminaire « La ville dans les jeux vidéo » mercredi 5 janvier 2011 (Lyon)

Bonne année à tous, après une pause de quelques semaines et un doctorat bien fêté nous revoilà aux affaires…Alors oui nous avons raté quelques news importantes comme cette vidéo de carte holographique, de nouvelles tentatives de cartographie des réseaux sociaux, un manuel pour OpenStreetMap, la cartographie technique du cyberespace ou encore la mise en ligne en version bêta de UrbanDive (le Street View à la sauce page jaune).

Nous reviendrons sans doute sur Urbandive, mais pour l’heure commençons avec des informations nouvelles et la première concerne donc un séminaire intitulé : La ville dans les jeux vidéo.

 

le 5 janvier 2011
De 14h à 18h
Entrée libre
Avec la participation de :
Bénédicte Tratnjek, géographe
Sylvain Genevois, géographe
Jean-Pierre Meyniac, historien

Lieu(x) :

ENS de Lyon (site Descartes)
15, parvis René Descartes 69007 LYON
(métro Debourg)

Salle R20 (bâtiment recherche)

Privilégiant une entrée thématique, ce séminaire du laboratoire junior « Jeux vidéo : pratiques, contenus, discours » propose d’étudier les représentations de la ville dans les jeux vidéo. Les images de la ville permettent de considérer les représentations spatiales que les jeux vidéo véhiculent (l’urban sprawl dans Sim City, la ségrégation urbaine dans City Life etc.) et dans le même temps d’interroger nos propres représentations de la ville « réelle ». La première intervenante, Bénédicte Tratnjek, reviendra sur la pluralité des images de la ville dans les jeux vidéo. Sylvain Genevois et Jean-Pierre Meyniac présenteront une analyse croisée des représentations de la « ville durable » dans les jeux vidéo à caractère éducatif.

3 janvier 2011 Posted by | Cartographie, Conférence, Géographie, Jeux vidéo, Usages | Un commentaire