Géographie 2.0

À quoi sert la néogéographie (Partie 1 : Annoter et géolocaliser)


À quoi sert la néogéographie (Partie 1 : Annoter et géolocaliser)

L’activité la plus populaire et la plus répandue est sans doute la géolocalisation et l’annotation de lieux. Ces deux termes regroupent et symbolisent la majorité des pratiques de l’univers de la néogéographie. Ce sont à la fois les randonneurs qui tracent leur parcours par GPS pour ensuite les partager sur une plateforme web, ou bien les clients d’un restaurant qui partagent leurs impressions sur un service web depuis leur table.

Ces services qui se déclinent en version mobile sont devenu la hantise des guides touristiques historiques. Ce n’est plus un professionnel qui annote un lieu mais bien une communauté d’utilisateur qui plus est, le fait instantanément et gratuitement. Ces milliers d’annotations spatiales individuelles sont compilées et ensuite accessibles depuis un service web. Sans faire ici l’état des lieux de ces services, il est intéressant de voir comment les promoteurs de certains de ces services injectent des mécanismes ludiques pour attirer et pousser les individus à utiliser leur service. Ainsi des services d’annotation de l’espace tel Foursquare ou des solutions de navigation GPS gratuites comme Waze ont recours à des mécanismes ludiques voire vidéo ludiques très efficaces. Par exemple Foursquare attribut des points aux individus qui géoréférencent un lieu et gratifie via un système de badge récompense les individus les plus mobiles. Tandis que Waze, système de navigation gratuit car ne payant pas de fond de carte déjà disponible, encourage les utilisateurs à géoreférencer les rues non couvertes pas leur services grâce à un système de récolte de points rappelant le célèbre Pac-Man.

On comprend bien que la clé pour les prestataires de services c’est d’atteindre une masse critique d’utilisateur ou « communauté », afin de rendre opérationnel le système et de pourquoi pas monnayer les pratiques de l’espace aux annonceurs. Alors pourquoi les récompenses ne sont-elles pas financières ?!

A noter que certains lieux (états-unis) offrent un boisson gratuite aux utilisateurs maires de Foursquare.

Annoter et géoreférencer l’espace est donc une activité très en vogue chez les urbains, certainement jeunes, d’un certain niveau de vie et sensibles aux avancées technologiques. La multiplication des terminaux mobiles et des forfaits data illimités va permettre à des milliers d’usagers de commenter et géoreférencer l’espace. Dès lors expérimenter l’espace, être mobile deviendra une activité génératrice de « cyber-géo-données ».

À quoi sert la néogéographie (Introduction)

30 mars 2010 - Posted by | Cartographie, Cyberespace, Géographie, Neogeography, Web 2.0

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :